Aller au contenu

Début de socialisation du Petit Poilu

11 octobre 2011
par La Mère Joie

Suite de Vis ma vie de merde famille nombreuse

Lundi, 9h05

C’est les doigts douteux, la veste et la robe esprit vomi et l’auréole sous le bras que je débarque à la halte-garderie.

J’ai espoir de pouvoir enfin me décrasser les paluches à l’eau de javel mixée à l’eau oxygénée (à portée des enfants), au Petit Marseillais spécial cuisine odeurs tenaces ou au Netoitouparaben de Lidl (je ne ferai pas ma difficile).

« Bonjour Petit Poilu, ne t’inquiète pas, maman reste avec toi ! »

Ben, c’est-à-dire Josette que j’aimerais bien… Non, j’déconne, t’en fais pas, Petit Poilu, je suis près de toi avec mes mains poisseuses dont les effluves ne sont pas sans te rappeler un croupion âgé de six mois ! Tu es en terrain ami. Tiens, sens !

Je suis bien accueillie par les – lutins ? nains ? pygmées ? – enfants et j’hérite rapidement d’une panthère rose pouilleuse qui suinte la morve.

« Oh, merci Géraldine ! »

Ben quoi, j’suis polie… J’ose même pas poser sa pelure qu’elle m’a confiée (et qui sent maintenant les sécrétions nasales, le dégueulis, la sueur et la merde)…

J’ai quelques frissons, moi, non ?

Géraldine me fait délirer par son côté créature de Frankenstein (elle a le crâne rasé et une balafre derrière l’oreille droite , le cheveu hirsute), sa dégaine trendy et son regard de chien battu. Je suis proche du kidnapping de Géraldine, victime elle du syndrome de Stockholm. Elle ne me quitte pas et j’ai même pas envie de lui mettre une baffe quand elle essaie de chourer Sophie la girafe au Petit Poilu.

« T’es chouchou, toi ! Oh, ce que t’es chouchou ! »

Merde, ressaisis-toi un peu Mère Joie ! Je me touche le front avec la main. 38,5°c.

Géraldine continue de me regarder toujours façon Droopy alors je lui tends le sucre devant moi (on m’a servi un thé).

je trouve les mioches super chouettes, coopératifs, très dans l’interaction pour leur âge. On est bien, hein ?! Et si je restais la journée ? Je m’enfile le thermomètre en rectal. 39,7°c.

Ca fait pas une demi heure qu’on est là que le Petit Poilu a besoin de se rassurer avec le sein consolateur. C’est pas gagné cette histoire de nénés multifonctions indispensables…

Josette me confirme ce que je soupçonnais : elle n’aura pas de quoi contenter le Petit Poilu…

Mais elle ne semble pas inquiète outre mesure, si ce n’est que je lui fournisse du lait en quantité suffisante (« oui dans une tasse avec bec verseur, pas de souci ! » « Je t’aime, Josette ! ») et que je donne à mon fils soit un doudou s’il est attaché à l’un des siens, soit un foulard avec mon odeur (« En parlant de ça, Josette, je peux aller me laver les mains ? »).

« Ah, je voulais vous dire : j’ai une place pour le Petit Poilu le mardi ! Et même un lundi sur deux en plus si vous le souhaitez. »

Josette, veux-tu m’épouser ?

Josette prend un peu le Petit Poilu tout content. Y a plein de filles autour de lui qui viennent lui caresser les cheveux, lui crever l’oeil et lui pincer les joues. Il est comme au QG, en fait, le Grognard en moins, les grognasses en plus. Température : 37,2°c. Je vais déjà mieux !

L’heure d’adaptation est enfin déjà terminée. Dans le bureau, nous prenons rencard pour une seconde séance le lendemain (pendant que tu lis ces lignes, je suis peut-être attachée à un poteau par une bande d’Apache de soixante-dix-hui centimètres).

« Il est calme, le Petit Poilu.

- Oui, s’il est dans les bras…

- Il a l’habitude d’être porté en écharpe ?

- Ben oui, tout le temps beaucoup…

- On a une écharpe ici ! On pourra le porter ! »

Si je ne me retenais pas je l’embrasserais, Josette. Mais le Petit Poilu qui a rejoint une nouvelle fois ses biceps vigoureux pour un au revoir s’en charge. Il lui administre une dose de câlins absolument incroyable et je ressens une chaleur dans la poitrine non moins incroyable. Parce que mon petit est bien, que j’en suis heureuse et soulagée.

« C’est le propre des femmes d’être jalouses de la nounou, la puéricultrice, la maîtresse ou la meilleure copine. »

Rufo, t’as décidément rien compris aux mères…

39 commentaires laisser un →
  1. 11 octobre 2011 07:41

    Il va être comme un coq en pâte le Petit Poilu :-) !

  2. 11 octobre 2011 07:52

    Elles sont au top dans cette crèche. Moi même si je voulais, je pourrai pas le laisser, il n’ ya pas de creche pres de chez moi

  3. Marie-Eve lien permanent
    11 octobre 2011 08:00

    Whaaaaaa, elle a l’air siouper la Josette…. Ici, j’ai Zézette, la boss de la crèche de plum-plume (et anciennement de numérobis), c’est une crème qui a juste ce qu’il faut d’autorité, je l’adore!

    Par contre, les grogna… qui tournent autour du petit poilu, ça ne va pas s’arranger avec le temps et tu ne vas pas les apprécier plus non plus… Numérobis m’a demandé, hier, « C’est quoi une amoureuse? » Il a 3 ans, bouhouhouuuuuuu. Va falloir que je lui explique que, d’abord, c’est MOI qui décide quelle petite charogne (euh jeune fille, pardon ça m’a échappé) il peut fréquenter!!! lol :)

  4. Charline lien permanent
    11 octobre 2011 08:06

    « T’es chouchou, toi ! Oh, ce que t’es chouchou ! » —> Chouchounou même combat ??
    Sans blaguer , ici aussi la garderie est super cool , mon fils ne me regarde même plus quand je le quitte (et moi je pleure derrière la porte ;) ) !!! C’est chouette pour vous deux !

  5. 11 octobre 2011 08:29

    J’aime ta conclusion. C’est exactement ce que je ressens quand le GdC fait le calin/bisou à la tatie de la crèche qui la prend aux bras le matin. Je nous sens bien.

  6. 11 octobre 2011 08:34

    C’est quand même super rassurant quand ca se passe comme ça et pas dans la peur/les cris/les larmes  »je parle du gosse hein LMJ pas de la mère)

  7. chrisgab lien permanent
    11 octobre 2011 08:42

    J’aime pô Ruffo.
    Moi j’adore ma nounou… enfin la nounou de mes enfants, je veux dire!

  8. 11 octobre 2011 08:46

    Il ne manquerait plus qu’ils pratiquent les couches lavables et proposent une alimentation bio et cuisinée sur place (NumberOne a bénéficié de ce type de crèche ; le cuistot après son service, aidait le personnel encadrant)… Finalement, ce serait peut-être là ta place (pas derrière les fourneaux évidemment ;b )…

  9. 11 octobre 2011 09:03

    génial si ça se passe si bien! La Josette à l’air très à l’écoute c’est bien! A la halte garderie de Milou, au moment de l’apprentissage de la propreté, au bout de 2 accidents, ils remettent la couche :s

  10. 11 octobre 2011 09:11

    Ruffo, il a déjà pas capté que nous, les mères, on a déjà notre dose, eh eh. Et que donc si on peut filer la bête un tout petit peu à des bras amis, hein, ça nous fait des vacances, un peu. Pour pouvoir aller pisser tranquille, par exemple.

    Ouias, t’as intérêt à filer des susucres (et un CD de David Guetta) à ses copines de HG, elles auront le Petit Poilu à la bonne quand t’es pas là ;-)

    (Porte le doudou dans don soutif quelques heures avant de lui filer ;-) )

  11. Poulette Dodue lien permanent
    11 octobre 2011 09:12

    Josette a l’air chouette et Géraldine mutine…
    Le PP sera comme un coq en pâte !

  12. 11 octobre 2011 09:17

    Super cette Josette! Ruffo est un blaireau, mais le pire du pire c’est quand même Naouri, qui devient sénile… Ils voient le monde à travers le p’tit trou de leur pine vieillissante, minuscule orifice, beaucoup de choses leur échappent!
    Moi, non plus je ne suis pas une mère fusionnelle, quoiqu’on en dise. Seulement j’ai deux gamins malades (un asthmatique jusqu’à ce qu’on arrive ici Le trou du cul du monde mountain, et l’autre avec le sphincter de l’estomac ouvert et sous Mopral depuis son premier mois de vie jusqu’à maintenant, et puis les acidités gastriques c’est fun ça brûle le nez les bronches…).
    L’année dernière à la même époque, j’avais une bronchite, un cp avec un p’tit psychopathe, mes deux gamins à l’hôpital mais pas exactement en même temps, et 3h de sommeil par nuit.
    J’ai arrêté de bosser pour eux, pour qu’on puisse déménager. Ils vont beaucoup mieux et j’ai hâte de reprendre une vie active. Mais pas au prix des premières années de mes poussins qui ont le droit d’être peinards à 5 et 2 ans!
    Dans ce pays quand tu t’arrêtes de bosser c’est que tu es fusionnelle, tu n’es pas une femme moderne qui peut laisser ces gamins à la crèche. C’est pas que tu réfléchis, que tu as le choix, et que tu fais passer le bien-être de tes enfants avant ton « épanouissement » professionnel.
    Non, tu es limite irresponsable tellement ça coûte la peau des fesses, tout est fait ou presque pour dissuader les braves gens de faire passer leurs petits êtres humains avant l’enrichissement des actionnaires.

  13. 11 octobre 2011 09:19

    WAW une crèche qui veut bien donner ton lait à ton petit et le porter!! ben dans ma grande ville, j’ai pas eu ça moi mais j’ai eu droit aux remarques : faut pas trop le porter….faut arrêter le sein et patati et patata et gnagnagna!

  14. 11 octobre 2011 09:33

    Si c’est le pédo-psy (le nouvel homme à abattre ), ça s’écrit RUFO qu’un » f ». Marcel. Comme Proust. Celui de la madeleine. Oui. .;)

    Bien contente de lire que la première approche fut fructueuse, la garderie ça soulage bien les mères et encore mieux quand ça se passe bien. :D

    • 11 octobre 2011 10:57

      C’est un comble, j’arrête pas de bosser sur lui ! Il m’énerve trop, c’est pour ça ! :D

    • 11 octobre 2011 13:42

      Oui, oui, j’ai cru comprendre que Rufo et Naouri énervaient les jeunes mamans :D

  15. 11 octobre 2011 09:36

    « C’est le propre des femmes … » en plus Rufo il a pas senti qu’y avait comme une odeur …

  16. 11 octobre 2011 09:37

    Une crêche qui porte en écharpe et qui accepte le lait maternelle c’est pas courant !!!
    Il va être bien le petit poilu !!!
    Bonne journée !!!!

  17. 11 octobre 2011 10:04

    Tiens, ça me fait penser qu’il faudrait que je demande à la halte-garderie s’ils n’auraient pas un créneau pour mon nain, de temps en temps. C’est un conseil du pédiatre: multiplier les gens qui ne comprennent rien à son sabir (celui du nain, hein, pas du pédiatre, quoique…) afin de l’encourager à parler mieux. Mais faudrait pas que la nounou soit jalouse!

  18. 11 octobre 2011 11:57

    Bien pour ton grand petit coeur de maman, ça :)
    Elle a l’air bien chouette, cette garderie !

  19. cleopat lien permanent
    11 octobre 2011 12:09

    Josette a réussi haut la main (à son tour d ailleurs de la plonger dans la mer.e!;)
    son permis de garde Petit Poilu, une bonne recrue ! :)

  20. Céline lien permanent
    11 octobre 2011 12:11

    J’aime beaucoup la chute :)
    Allez, encore quelques séances d’adaptation et tu auras des moments pour toi, le pied !!

  21. 11 octobre 2011 12:45

    Vivement la fin de l’adaptation pour apprécier pleinement un bout de liberté, hein!! Quand on est en confiance, ya pas de jalousie! Sont con ces mecs!!

  22. 11 octobre 2011 13:13

    C’est marrant, quand je dépose MC à la HG et qu’elle ne me regarde même pas partir, déjà en train de s’amuser, je ressens du vrai bonheur. Elle peut se passer de moi (un peu) et moi d’elle… :)

  23. 11 octobre 2011 13:33

    Oooohh !! Génial si p’tit poilu kiffe la Josette et les grognasses !!! Ça fait du bien de les savoir « à l’aise », on peut profiter du canapé sans culpabiliser…………. Le mien de poilu, après des débuts bien difficiles semble à son aise : il se jette sur les potes et les mord.. C’est signe de confiance, non ???? J’ai fait la blagounette de dire qu’il valait mieux mordre qu’être mordu…. Ca n’a pas fait rire, comprend pô…
    Aller, bon courage pour aujourd’hui alors, te laisse pas trop malmenée par les autres nainbus morveux !!!

  24. 11 octobre 2011 13:56

    J’adore ta halte-garderie ! ça a l’air vraiment chouette.
    Je suis ravie pour le Petit Poilu et toi pour cette nouvelle étape. Bravo !

  25. 11 octobre 2011 14:22

    Punaise, elle est où cette halte garderie de rêve? Mieux qu’une nounou dis donc, je veux la même, même s’il faut se salir les mains pour ça.

  26. 11 octobre 2011 15:11

    Le Petit Poilu qui fait ses premières armes à la garderie: j’adore!

    Le coup du thermomètre rectal, vraiment, c’est top! Mais la prochaine fois, évite d’écrire ça tout en sachant que je vais le lire en buvant mon thé Fleur de Geisha ultra chaud (je me suis brûlé la tronche en pouffant… C’est beau non?)

  27. 11 octobre 2011 15:32

    Il va être bien ton petit poilu on dirait.
    Bon et au final tu as pu te laver les mains à quelle heure ?

  28. 11 octobre 2011 18:19

    Hum… Chais pas si j’aimerai que quelqu’un d’autre porte mon Chichi en écharpe.

  29. 11 octobre 2011 21:35

    yeahhhhhhhhh !!!!!!!
    C’est l’odeur merdeuse des doigts qui porte bonheur ? :)

  30. 11 octobre 2011 22:28

    Elle a l’air super la HG, ça valait le coup du caca-doigt précédent :-) Ravie que l’intégration se soit bien passée. Je n’ai jamais ressenti un pincement au coeur quand je refermais la porte et que Timouton ne me voyait déjà plus, tout occupé avec ses confrères/consoeurs de garderie, heureuse et soulagée, exactement.

  31. 12 octobre 2011 00:33

    LMJ: youpiii, aucune culpabilité à avoir!!! bien au contraire, comme tu le dis, tu sens ton petit bien, donc tu le seras aussi ;)
    Rufo: et ta soeur!! le propre des femmes…pffffff

  32. 12 octobre 2011 08:38

    J’aime pas Rufo, je déteste son discours sur l’allaitement.
    Elle a l’air super chouette ta halte garderie. Tu as bien de la chance d’avoir une Josette !
    Bon courage et bonne prochaine matinée d’adaptation !

  33. Hélène lien permanent
    13 octobre 2011 19:07

    pfiou il en a de la chance ce petit poilu.
    Ici, c’est aussi la semaine d’intégration à la crèche, mais même si Antoinette est très gentille avec les enfants, ma ptite louloute a du mal à s’adapter. Surtout pour prendre le biberon!!!
    Et les réponses à la crèche: « vous ne pensez pas qu’en lui donnant un autre lait, ce serait mieux? » « le médecin ne vous a pas conseiller un autre lait? » « bon, si elle ne prends pas le lait maternel, elle prendra mieux du lait infantile »
    Enfin bref, j’arrive dans une crèche où l’équipe n’est pas du tout habituée/formée à accueillir un enfant allaité. C’est fou quand même que je sois la première de la crèche à allaiter ma fille!!!

    En tous cas, que petit poilu profite bien aussi de ces moments en halte garderie!! ;)

  34. 24 octobre 2011 22:49

    je crois que pas mal de mecs aimeraient être un P’tit Poilu dans de telles circonstances! :p

Laisser une réponse

Gravatar
Logo WordPress.com

Please log in to WordPress.com to post a comment to your blog.

Twitter picture

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Log Out )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Log Out )

Connexion à %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Joignez-vous à 180 autres disciples