Aller au contenu

Mon premier arbre de Noël (sans sapin inside)

2 février 2010
par La Mère Joie

Jeudi matin, j’avais rencard à la halte-garderie de Ventou, motif : arbre de Noël. On était le 28 janvier.

La petite sauterie initialement prévue le 18 décembre de l’année dernière (ça nous rajeunit pas) avait été annulée au dernier moment à cause de la neige. Le sapin qui avait les boules s’était depuis réfugié à la décharge municipale et l’esprit festif était aussi usé que la prostate de Saint-Nicolas.

En avance sur le lieu de Grimm (au Q.G., le Grognard, les pompes aux panards, ne fut plus en mesure de contrôler sa patience, « A copains ! A voiture ! A moto ! Enfants, enfants !!! ». Même Yetisports de Ludobox , site de jeux gratuits  où ton ordinateur ne chopera pas de virus et recommandé vivement par ma chère consoeur e-Zabel ne le faisait plus rire aux éclats), je sus immédiatement que ma mémoire sélective m’avait joué un mauvais tour…

Ventou, halte-garderie, 10h10

Je gère pas mon pipi post-tea et me rue sur les chiottes, en prétextant accrocher mon duffle-coat au porte-manteaux. Je tire la chevillette et l’avion de chasse cherra. Je suis trahie !

J’ai pas honte d’avoir des besoins naturels, même anormaux.

« Z’avez vu les gonzesses, j’ai battu mon record aujourd’hui ! Deux minutes, montre en main. Et encore, j’ai eu du mal à vider ma vessie avec la Lunacup ! »

Leurs latrines, je les connais. Je les connais un peu trop. Tous les lundis en somme…

Le Grognard, de plus en plus indépendant depuis quelques temps – la veille, il a fait le gugusse auprès de tous les vieux présents dans la banque – court entre les petits. Vieux, petits, petits vieux, pour lui c’est Oui-Oui et Bourriquet. La veille, il a également fixé définitivement son orientation professionnelle en regardant une intervention du 18 dans la maîtrise d’un feu à Funky Town. Moi qui le voyais déjà médecin ou avocat…

Mademoiselle Commandante : Peut-être il voudra faire pompier.

Le Grognard : A pompier ! A pompier !

La Mère Joie : Ah non !

Le Grognard : A pompier ! A pompier !

Mademoiselle Commandante : Ben pourquoi ?

Le Grognard : A pompier ! A pompier !

La Mère Joie : Parce que c’est dangereux primo et secundo après il pourra pas déjeuner tous les dimanches chez sa mère.

Mademoiselle Commandante : Maman, tu serais pas un peu trop attachée au Grognard ?!

Mes enfants méritent pas que je leur lègue un jour la boutique rue des Rosiers…

Je suis seule parmi les auxiliaires de puériculture et les braillards. J’ai un doute, là…

« Euh, elles doivent bien venir les mamans , n’est-ce pas ?

- Bien sûr ! Il est encore tôt.

- Je peux vous aider à installer ? »

Quand je m’emmerde, je deviens serviable. J’observe le comportement du Grognard en société. Il se tient  (à peu près) convenablement. Il est bien mon fils ! Comme il est beau ! Faut dire qu’il me ressemble avec ses yeux en amande… Ah les nullos à côté : ils parlent pas, ils lisent pas, ils résolvent pas les énigmes d’Einstein, ils grimpent pas partout, poussent pas les autres, s’époumonent pas, sont pas psychopathes ! Gontran dont la mère a un abonnement pour lui chez Hair Playmobil est quant à lui toujours aussi lourdingue…

V’là les mères des débiles en couche ! Hou la, y en a même des qui ramènent des gnomes supplémentaires ! Je peux aller cloper et laisser tout le monde se saluer ?

A y est : je me sens mal.

Mère parfaitement intégrée : BONJOUR !!!

La Mère Joie marmonnant : …jour.

Mère parfaite et intègre : BONJOUR !

La Mère Joie Mormone : …jour.

Mère qui fait chier : BONJOUR !

La Mère Joie qui déconne : … jour, Madame. On pourrait jouer à Facebook et tu deviendrais mon amie tout de suite sans me connaître ? Pis on créerait un groupe « location d’enfants pour le week-end et jours fériés ».

On installe les mioches sur deux petites tables. Le Grognard prend place et ne gesticule pas pendant quinze minutes. Je prends note : tout est possible. Les auxiliaires de puériculture servent de la galette aux marmots. En deux secondes, le Grognard n’a plus de part : ni dans les mains ni dans la bouche ni sur ta table ni même sous la table, sa spécialité. Comprends pas… Il fait pas de caprice en voyant le chocolat distribué d’abord aux autres et ensuite à lui. Je prends à nouveau note.

De mon côté, j’accepte le café que l’on m’offre, du vrai, dans une cafetière. Je suis la plus heureuse des femmes : je prends pas de sucre. Sinon l’aurait fallu que je me déplace devant tout le monde pour aller en chercher. Du reste, j’ai pris du café, pas du thé proposé également pour éviter d’aller me servir seule un verre d’eau chaude et un sachet. Je bois pas de café… Finalement, je me déteste.

La Directrice déambule entre les mamans pour leur donner aussi une part de galette. La galette, ça me fait gerber. J’en prends pour ne pas être rejetée. Je suis une fille affirmée.

J’écoute les conversations. Ah, la dame, elle vient de se séparer, vit chez sa reum, a une gamine de moins d’un an ! Quoi, son gosse il a deux ans et demi à elle ?! Mais elle est vieille ! Elle a quoi… Mon âge peut-être… Pis il mesure au minimum deux mètres son chiard. Putain, il parle couramment en plus. Il dit « Maman, j’ai envie de faire pipi. » et « Pourquoi il y a des nuages ? ». Il fait des phrases avec une syntaxe parfaite, une élocution parfaite, il est curieux, il chie pas dans son froc. Grognard, Grognard, pour quoi on passe encore ?! Et arrête de gueuler dans toute la garderie, on entend que toi et ton défaut de prononciation !

Tous les enfants mettent leur manteau. Tous les enfants veulent bien enfiler leur manteau sans broncher et se rendre au hall des expositions (mdr, ptdr, xxllol) en face. Tous les enfants, sauf un.

La Mère Joie très haut : Grognard, viens mon chéri !

Le Grognard sur sa moto : Nan !

La Mère Joie à l’oreille du Grognard : Grognard, on va aller voir un super spectacle, petit con.

Le Grognard : Va-t-en.

La Mère Joie toujours à l’oreille du Grognard : Tu viens et pis c’est tout, tête de mort.

Le Grognard : Nan !

La Mère Joie encore à l’oreille du Grognard : Grognard, m’oblige pas à montrer que je suis pas une mère parfaite.

Le Grognard solidaire se lève alors de sa moto, gueule « A mantou ! ». Il a le sens de la famille ; je vais réfléchir pour la boutique rue des Rosiers.

Ventou, hall des expositions (mdr, ptdr, xxllol), 11h20

Tous les lardons sont assis gentiment sur les tapis mis à disposition. Tous les enfants, sauf un.

La comédie, une pure honte à l’art contemporain commence. Le Grognard va sur la scène et discute avec l’interprète. J’ose pas bouger. Je suis pétrifiée et scotchée par l’aisance du Grognard. J’aurais dû lever les fesses de ma chaise ; une auxiliaire de puériculture récupère le Grognard et le coince entre ses mamelles. Il est tout content. La nourrice d’à côté me regarde bizarrement. Je lui souris. Elle explique à la gamine qu’elle garde que non, elle peut pas avoir son doudou, qu’elle aime pas les enfants qui traînent leur doudou en collectivité. Le Grognard devant agite son ourson préféré. Quand la nourrice tourne la tête vers moi, je suis en tenue de camouflage, planquée derrière la chaise.

Sitôt les applaudissements terminés, j’ai le Grognard dans les bras – qui a fini le spectacle en faisant des tours dans le hall des expositions car la malheureuse auxiliaire de puériculture avait relâché son étreinte graisseuse – et j’excelle dans la maîtrise de la sortie en loucedé. Faut bien que je sois championne dans un domaine. Le passé est déjà derrière moi et le soir quand Mademoiselle Commandante me demandera de lui raconter de quoi parlait le spectacle, j’en serai bien incapable. A ma décharge, c’est difficile de se souvenir d’un truc auquel on a pigé que dalle…

67 commentaires laisser un →
  1. 2 février 2010 07:17

    lol!!!
    j’ai failli m’étrangler avec mon kawa!!

    bonne journée à toi !

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 12:58

      Si t’es seule, t’as pas besoin de boire du café, Anne.
      J’dis ça, j’dis rien. :-D
      Bonne journée aussi !

  2. 2 février 2010 07:22

    Oups désolé pour le post précédent, mauvais manip parce que nouvel ordi (j’ai arrosé de bière le précédent)… je recommence
    Alors moi, je dis respect. T’as dû décoller de chez toi vers 10 h et être de retour 2 heures plus tard. Et pendant ces 2 longues heures, tu n’as tué ni mère, ni nounou, ni puericultrice, ni même un mouflet. Franchement chapeau bas !!!

    Je compatis en tout cas : pour moi, c’était matinée galette des rois à l’école samedi… juste un calvaire

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 12:59

      J’ai décollé vers 9h45 et j’étais de retour à 12h30 pour être précise.
      Et j’ai survécu ! Yes !

  3. 2 février 2010 08:18

    ton Grognard, il me fait penser à mon neveu qui est hyper indépendant en société. ma belle soeur aussi a arrêté de lui courir après, elle se planque, genre »il est à qui ce gosse »!

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:00

      Mademoiselle Commandante était identique. Et c’est vachement bien des gosses sociables !

  4. 2 février 2010 08:51

    eh ben si ton grognard rencontrait mon mulet ce serait pas un remake d’ »au pays de candy »!!!

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:00

      Je t’interdis de parler de Candy Neige Andrée, ça me fout le cafard.

  5. 2 février 2010 09:06

    merde, tu es moi, je suis toi, je suis comme ça avec les autres parents….bouhhhhhh……j’suis remplie de personnalité! ;)

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:01

      M’étonne pas, tiens ! ;-)

  6. 2 février 2010 09:39

    Mais alors pareil que toi ! D’un cote je suis rassurée, il y a pas que moi. Mais je pige pas pourquoi mon gosse fait pas comme les autres, se tenir a peu près correctement, ne pas donner l’impression qu’il a jamais a bouffer, ne pas hurler devant quelqu’un qu’il ne connait pas… Ce qui m’eviterais le regard outre de certaines mamans qui au final on eu un mega coup de bol leur mouflets a été sage !
    Je veux un gamin qui parle (juste un peu), propre (beaucoup) et qui se tienne un minumun tranquille mais bon je me rassure il a que 2 ans ça viendra (vite je croise tout même les poils du …)

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:02

      C’est pour nous foutre la tehon. Le gosse est perfide.

  7. 2 février 2010 09:41

    Fais attention, la chandeleur c’est maintenant, peut-être que tu vas devoir encore prendre sur toi ! Ils font rien à la crèche pour ça ? Ils sont mauvais quand même ! Avec un peu de chance, ce sera à Pâques et tu pourras proposer un oeuf de Pâques à une maman sans aucune arrière pensée (petit l’oeuf de paques) tu me suis ?

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:03

      Oh non ! Va y avoir d’autres animations ?
      Le monde s’arrête pas avec le départ du Père-Noël ?!

  8. 2 février 2010 09:46

    Un billet d’anthologie pour un acte de bravoure maternelle !!!
    Je suis à la fois hilare et compatissante.
    C’est fou l’effet que tu me fais Mère Joie…
    Et moi qui avais essayé d’être littéraire et chic ce matin avec mon portrait de Serge Lutens (c’est toi qui m’as dit de te mettre les liens quand ça t’intéresse potentiellement alors voilà :
    http://www.chicandgeek.com/bien-etre/serge-lutens-chic-chic/
    Après tu ne respireras plus Fumerie Turque de la même façon, enfin j’espère…)
    Me voilà qui retombe dans la gaité contagieuse de la Mère Joie !
    et je tape à toute allure la fin de mon commentaire parce que tu comprends, je viens de boire trois tasses de thé…
    Bisous
    Anne

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:04

      Ah ouais, je vais venir lire dès que je peux (suis au taquet aujourd’hui).
      En effet, il faut me mettre les liens sinon je zappe.
      Bisous

  9. 2 février 2010 09:57

    Mais pourquoi est-ce qu’on (y compris moi, bien sûr) a tout le temps besoin de se comparer aux autres? De considérer d’abord que les enfants des autres sont des petits cons, et, cinq minutes plus tard, que son propre (enfin, façon de parler) fils ne sait pas se tenir?

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:05

      Peut-être parce que nous sommes des mères ?
      Mais comparaison n’est pas raison comme dirait l’autre.
      Ca m’a juste permis de bien comprendre que le Grognard est tonique.

  10. 2 février 2010 10:11

    A défaut d’être pompier, ton fils sera peut être comédien ;)

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:06

      C’est pas en étant comédien qu’il va pouvoir s’occuper le soir de sa vieille mère. Je proteste !

  11. 2 février 2010 10:24

    Si j’ai bien tout compris on a le même comportement en société quand on ne connait pas … tu sais la petite souris qui se cache dans un coin, et qui voudrait bien qu’on ne la voit pas.

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:06

      Surtout quand je ne me sens pas à ma place.

  12. 2 février 2010 10:39

    Ah AH AHHHH….(rire sardonique)

    Je découvre ton site avec joie, une joie teintée de soulagement : je ne suis donc pas seule à être pourvue d’enfants du genre qui te fout la honte en public, du genre qui te fait te demander ce que tu as bien pu faire dans tes 14 vies antérieures pour mériter ça…

    Allez, à mon tour de te consoler : tu pourras – si tu veux – rire à mes dépends, en lisant ça :
    http://bienvenuechezleschtites.hautetfort.com/archive/2009/11/04/traite-d-education-a-la-con-ou-le-mimile.html

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:07

      Bienvenue la ch’tite !

      Je vais explorer ton article asap.
      PS : T’as que 14 vies antérieures, toi ?

  13. 2 février 2010 10:58

    Coucou Mère Joie et coucou les motherfuckers!!!!

    Juste histoire de vous déculpabiliser un brin…
    Le graton était en deuxième année de mat sup ( maternelle super chiante!!), à l’époque les Gignols de l’info aidant, je saluais mes copines galériennes mères de famille (trop) nombreuse, d’un  » salut ispice di counasse » léger et convivial!!
    Evidemment, ce qui devait arriver arriva…dans ma gueule enfarinée ( c’est une expression, la drogue c’est mal!!!).
    Le Graton arriva un jour et salua SA MAITRESSE d’un  » salut ispice di counasse » lourdingue et associal!!
    J’ai été convoquée, si, si!!Déjà j’ai du faire un effort surhumain pour ne pas rire, j’ai expliqué laborieusement et me suis carapatée à la vitesse du son avec ma lardonne toute confite de honte!!
    Là je l’ai achevée direct en lui disant que j’allais l’inscrire dans l’école privée donc rivale du coin, elle m’a cru bichounette!!J’ai donc repris avec elle, dédramatisé, essuyé larmes et morve et lui ai formellement interdit de répéter les couneries de sa mère sous peine de départ immédiat en internat!!!
    Bises au QG et à toutes!!!

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:08

      :-D :-D :-D
      C’est tout, je suis pressée.

  14. 2 février 2010 11:03

    C’est un sacerdoce parfois ce genre de fêtes. Tu es une sainte, parfois je vais jusqu’à avoir « mal au crâne » pour ne pas y aller…. J’ai même pas honte.

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:08

      Oui du reste, j’ai mal aux omoplates avec les ailes qui poussent…

    • 2 février 2010 14:20

      moi aussi j’ai un sacré rayon d’excuses! dernièrement il y avait une fête du côté de Grand mari et ohhh comme c’est dommage Milou est VRAIMENT malade, aller je me sacrifie, je reste au chaud avec lui à la maison ;-)

  15. 2 février 2010 11:13

    Je suis roulée de rire et super rassurée !! (et l’histoire d’alorom est mortelle aussi)
    Je te trouvais tellement sûre de toi et marrante, la mère, je me rends compte que
    1/ t’es mortelle (xxlol)
    2/ il n’y a pas que moi qui mange des trucs dégueus pour sembler à l’aise (pourquoi ne pas faire une galette au chèvre merde quoi ? ou au foie gras. ca, ca serait sympa)

    PS : c’est moi qui ai appris à ma filleule, 19 mois, à dire « putain ». Oups.

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:09

      J’adore tes idées de galette, Madame !
      Et dire que j’attendais d’être adulte pour pouvoir enfin refuser d’en bouffer.
      Cela dit, j’avais très faim. ;-)

  16. 2 février 2010 11:21

    Au bout de 4 ans de crèche, je disais à peine bonjour à quelques parents…
    Je me suis faite violence à la garden party de juin pour ne pas rester seule dans mon coin mais bon …

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:10

      Ouais, je me suis fait violence également. J’ai un peu discuté après. Mais discuter que de nos mioches, ça me fait chier.

    • 2 février 2010 14:22

      ahh moi pareil! j’en ai ras le bol qu’on me parle de mioches « oh, 4 enfants, ça doit-être dur! » alors pour couper court « non, ça va, on s’en sort » et là souvent ça cloue mon interlocuteur qui espérait m’entendre pleurer!

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 15:26

      Ouais, ça doit être saoulant.

  17. 2 février 2010 11:32

    Enooooooooorme !!!

    Une timide se cache-t-elle derrière la Mère Joie ? Ta plume (ton clavier ?) est toujours aussi acérée ! J’adore !

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:11

      Merci Nanette.

      Oui, j’ai écrit plusieurs fois sur le problème de ma timidité.
      Cependant :
      1. Je ne suis pas timide en toutes circonstances.
      2. J’ai appris à le gérer. Ca demande toutefois des efforts.

  18. 2 février 2010 11:33

    Peut être qu’on est de celles qui cogitent trop, les filles. Pourquoi les autres mamans elles ont l’air à l’aise, alors que, globalement, leurs gamins ne sont ni pire ni meilleurs que les nôtres? Parce qu’elles s’en foutent un peu. Parce que tout le monde sait que chaque enfant est unique et évolue à son rythme (t’en connais bcp toi qui savent dire pinard et gougouttes à 2 ans?)

    Mais en fait, ce serait pas drôle si tu cogitais pas tant!

    (Moi je leur fais la terreur dans la voiture avant d’arriver: si vous me foutez la honte, je vous déshérite sur 40 générations!)

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:14

      Je suis pas mal à l’aise à cause de ça en réalité. ;-) Là, c’est quand même pour de rire.
      Ce qui me met mal à l’aise, c’est d’être dans un groupe où tout le monde a l’air de se connaître, où je ne ressens pas d’affinités et particulièrement les groupes de mères qui me gonflent avec les histoires de leurs gosses.
      Pis les groupes, c’est moi qui les anime normalement et j’ai du mal à être membre d’un groupe. Ca me demande un temps d’adaptation et d’observation
      Tu sais tout (ou à peu près). :-D

    • 2 février 2010 14:36

      Ah oui, ça je connais aussi, cette impression d’être l’alien. Dans mon village, toutes les mamans sont copines d’enfance… et passent des heures à taper la causette devant l’école, ou à boire des cafés (beuark) les unes chez les autres. Je sais pas comment elles font. Moi même à la maison j’avais toujours à faire! Et maintenant, n’en parlons pas. Du coup, j’ai un peu de mal aussi…

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 15:27

      Et les mères des squares, hein, les mères des squares ? Une vraie merveille ! ;-)

    • 3 février 2010 02:09

      Ca me rappelle le film « little children » (avec Kate Winslet qui joue le rôle d’un mère, et qui se sent pas du tout à sa place dans le square avec les mères des autres gamins… et elle a l’impression de faire une étude anthropologique)

  19. 2 février 2010 11:42

    Sinon j’ai toujours dit que pas boire de café (comme moi) c’est un facteur de handicap social grave!

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:15

      Et ne pas aimer les desserts, alors ?! Horrible !

    • 2 février 2010 19:58

      zut me v’là handicapée sociale

  20. 2 février 2010 11:46

    Ah là là ! J’ai évité la catastrophe !

    J’ai failli tout mettre ma citronnelle – vraie de chez vraie car vient du bled- sur l’écran : mèrejoie timide ?!!! j’y crois que pouic !!!

    Et Aloroom est mortelle !

    Bonne journée z’atoutes

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:16

      Et pourquoi je serais pas timide, hein ?! ;-)

    • 2 février 2010 16:49

      parce que j’y crois pas c’est tout !!!

    • 2 février 2010 15:34

      Merci Zoely!!
      J’en profite pour te féliciter pour ton très bel article d’hier, il m’a permis de m’imaginer me roulant dans la vanille à l’ombre d’un banian…Quand j’ai ouvert les yeux je me suis décollée la rétine à la lueur du gyrophare du chasse neige!!!

    • 2 février 2010 16:48

      euh un banian…c’est quoi ?

      merci à toi aussi…

  21. 2 février 2010 12:32

    Je compatis pour la Lunacup . Ce truc est d’ un vicelard …
    Ca déborde tout le temps !

    Tu vas voir, on se marre chez la Ch’tite !

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 13:16

      J’y suis passée brièvement et en effet, ça semble cocasse.

  22. La Mère Joie lien permanent
    2 février 2010 13:17

    Bon les cocottes, je voudrais pas dire mais il vous reste que 3 jours pour le concours aspiro !

  23. 2 février 2010 14:17

    je tiens à te rassurer un pompier volontaire peut aussi être médecin et manger tous les dimanches avec sa mère (bon je te certifie pas qu’il fera tout le repas à moins que tu noyes son bip dans le verre d’apéro)….

    Le spectacle de noel ici était organisé par le comité des fêtes dont mon beau père est le président, sécurisé par les pompiers dont mon homme et mon beau frère et ma belle mère était venu donner un coup de main pour le gouter qui suivait. Mon fils a passé son spectacle a monter sur la chaise pour apercevoir l’un ou l’autre, ou l’autre, ou l’autre (même pas foutu d’être les uns à côté des autres) en criant et en les désignant…. jusqu’à ce qu’ils rappliquent tous pour qu’il ferme sa grande g**** euh bouche et laisse les autre profiter du spectacle… et je ne te racontes pas l’épisode ou mon beau père a du s’éclipser discretos et qu’il s’est mis à hurler comme si on l’égorgeais (mon fils hein pas mon beau père)….

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 15:25

      On va tester le spectacle de danse de Mademoiselle Commandante en juin. Je sens qu’on va bien s’amuser.
      PS : Mon fils ne sera pas pompier.

    • 2 février 2010 20:46

      Arrête après ton fils il va vouloir être danseur!

  24. 2 février 2010 14:33

    « Sinon l’aurait fallu que je me déplace devant tout le monde pour aller en chercher. » : mince, mais c’est tout moi, ça ! :D
    Certains groupes de ce genre me gonflent au plus haut point. Surtout qu’on a l’impression qu’il y a de la compétition entre mamans, et ça, c’est ballot !!

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 15:27

      Là, j’ai pas ressenti de compét’. Sinon j’aurais déployé les grands moyens ! :-D ;o)))

  25. 2 février 2010 15:13

    Moi j’y crois pas à la timidité… je me suis crue timide pendant des années, en fait c’est juste que je ne me sentais pas à ma place. Sa place, il faut la prendre, parce que personne ne va te la donner. Maintenant je me suis soignée, je m’affirme davantage (même si j’ai encore des rechutes, faut pas déconner, j’suis loin d’être infaillible).
    Enfin c’est bête mais ça me rassure un peu qu’une « grande gueule » comme la Mère Joie puisse avoir des failles ;)
    Pour le Grognard, franchement t’as pas de complexe à avoir, je trouve qu’il a l’air super dégourdi pour son âge. Moi à deux ans je parlais pas, et je restais sans bouger dans mon coin à observer les gens. Mmmh… maintenant que j’y pense, c’est encore un peu le cas aujourd’hui :D

    • La Mère Joie lien permanent
      2 février 2010 15:33

      Tu peux prendre ta place, être affirmée et être timide : c’est pas incompatible. Là, j’avais pas envie de faire des efforts. :-D
      Les personnes se rendent rarement compte que je suis très timide et sont vraiment étonnées quand je le leur dis. ;-)
      L’extraversion peut cacher une grande timidité. On compense.
      On a tous nos failles et heureusement !
      T’inquiète pour le Grognard, je suis pas du tout complexée. Comme dit à Roxane, c’est pour de rire !

    • 2 février 2010 17:24

      Si, tu as raison car moi aussi je suis extravertie et pourtant par timidité, je n’osais pas commenter sur vos blogs…car je vous connais toutes ou presque depuis longtemps !!! enfin depuis à peu près octobre 2009.
      et je me souviens avoir mis 2 jours avant de participer à je ne sais plus quoi sur ton blog …

      Oui tu as raison !

  26. 2 février 2010 15:31

    t’as essayer ce site de jeux http://www.poissonrouge.com/ sans virus non plus (enfin plus niveau grognard)

  27. 2 février 2010 17:45

    Moi j’ai horreur de ce genre de « sauteries » … et pourtant, je dois « assurer » la fête de Noël de l’école, dire un mot d’accueil devant tout le monde, aller faire la conversation à Madame l’Adjointe aux affaires scolaires ….. ;-) Et en plus, mes gamins n’étaient pas toujours parmi ceux qui « se tenaient » le mieux (maintenant ils sont plus grands, heureusement) : c’est toujours très top comme situation !! :-D

  28. 2 février 2010 19:11

    C’est toi qui devrait l’ organiser le spectacle de fin d’ année, non , tu veux pas ?

  29. La Mère Joie lien permanent
    2 février 2010 21:01

    Je suis vannée, les copines; j’ai pas arrêté. La vie de femme au foyer qui glande, c’est plus ce que c’était…

  30. 3 février 2010 11:20

    ah je me marre, pardon, comme c’est bon, de ne me pas se sentir seule… j’ai toujours l’impression que les miens sont toujours les plus agités… meuh non, en fait ils sont juste « vivants », « dynamique »… épuisantssssssssssssss

  31. 3 février 2010 11:30

    J’adore ! Surtout la nounou qui n’aime pas les doudous qui trainent en collectivité ! hahahahahaha.
    Moi je vis un peu ça à la gym des petits tous les jeudi soirs maintenant… elles sont toutes ensembles depuis septembre… nous on est arrivé qu’en janvier. Heureusement le Chameau est méga bon en gym… ça compense.

Répondre à Jenny Grumpy Annuler la réponse.

Gravatar
Logo WordPress.com

Please log in to WordPress.com to post a comment to your blog.

Twitter picture

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. (Se déconnecter)

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. (Se déconnecter)

Connexion à %s